Wednesday 26 Sep 2018


L’Ambassade d’Israël soutient des étudiants menacés à Lille

L’association étudiante PankulturA avait prévu d’organiser du 14 au 17 février un festival intitulé « Escale en Israël : embarquement immédiat », consacré à la découverte de la culture israélienne.

Ce festival était organisé à l’occasion des Saisons croisées France-Israël 2018 qui prendront place cette année à l’initiative des deux gouvernements français et israéliens. L’an dernier, au cours des années croisées 2017 France-Colombie, un festival similaire avait eu lieu au sein de l’Université Lille 1, à l’initiative de cette même association.
Or, comme le relate l’association PankulturA dans un communiqué, le 14 février dernier, trente à quarante militants de la « cause palestinienne », guidés par des Professeurs, se sont mobilisés à la Maison des étudiants (MDE) de la Cité scientifique, dans le but d’empêcher la tenue du festival, une heure avant son ouverture, et alors même que tout était déjà prêt pour accueillir les participants.

#MaddyWorld Innovation : quel est le secret d’Israël ?

Que vous soyez familier avec la culture israélienne ou non, si les nouvelles technologies font partie de vos centres d’intérêt, vous devriez avoir entendu cette phrase un certain nombre de fois : Israël est la Startup Nation. Eytan Messika, VC analyst spécialisé en IA au sein de Oneragtime, fait le point.

Repenser les formations sur la « cybersécurité » : après la sensibilisation, place aux changements comportementaux

Les évolutions constatées ces dernières années dans le monde de la cybersécurité sont très encourageantes. Des entreprises de tous secteurs d’activité et toutes zones géographiques ont en effet pris conscience que la cybersécurité n’était plus une option. Pourtant il reste un maillon faible dans le dispositif : la sensibilisation.

Malgré tous les progrès constatés en termes de cybersécurité, le nombre d’attaques inquiétantes signalées chaque année n’a pas diminué. Ce serait plutôt le contraire. Pourquoi ? Nous pourrions avancer des dizaines de raisons…

CyberArk, la pépite qui ne s’est pas vendue

Contrairement à d’autres jeunes pousses de la « start-up nation », la deuxième plus grosse entreprise de cybersécurité d’Israël défend son indépendance.

Flambant neuf, l’immeuble en banlieue de Tel Aviv (Israël) porte le nom de son occupant sur la façade. CyberArk vient d’y faire emménager ses spécialistes de la sécurité informatique. L’arrivée dans de nouveaux locaux doit clore la période ou l’entreprise pouvait encore être confondue avec une des start-up dont le pays hébreu est si fier.

La cybersécurité des usines connectées, nouveau filon de la tech israélienne

La conférence CyberTech se tient tous les ans en début d’année, à Tel Aviv (Israël).

De plus en plus connectées, les usines s’exposent davantage aux risques numériques. La régulation contraint les industriels à protéger leurs installations critiques. Le marché pourrait peser, à terme, plusieurs milliards de dollars.

L’urgence de la cybersécurité

Les cyberattaques perpétrées récemment contre Renault, Yahoo !

Design par Kromogen