Monday 14 Oct 2019


Israël, à ne pas rater. Tourisme œnologique : les Caves du Golan


Par David Jortner

 

Avec une production annuelle moyenne de 36 millions de bouteilles, Israël est devenu un acteur viticole majeur. Non seulement les vins israéliens s’exportent aux quatre coins du monde, mais leur qualité est reconnue par les plus grands experts.

Aujourd’hui, Israël compte 35 établissements viticoles. L’essentiel de la production est assuré par une dizaine de grandes enseignes, dont les noms ont franchi les frontières de l’Etat hébreu : Carmel, Barkan, Dalton, Recanati, etc.

Parmi ces producteurs, les Caves des Hauteurs du Golan, fondées en 1983, méritent de retenir l’attention : utilisant toutes les ressources du sol basaltique de cette région du nord du pays, ses œnologues ont réussi à diversifier sa production et à créer 17 crus différents – allant du blanc le plus limpide aux rouges fortement charpentés – grâce à la variété des microclimats du Golan. Cette société est la première à avoir décroché le Wine Star 2012.

Conscients que le vin n’est pas seulement un produit alimentaire comme les autres, et afin de « boire intelligemment » les Caves des Hauteurs du Golan proposent aussi des visites guidées de leurs installations. Il faut prendre rendez-vous (04 696 8435) et pour 20 shekels par personne, vous aurez droit à un cours de dégustation commenté. Cet été, vous avez de la chance : une des guides est francophone et elle s’appelle Rivka Lévi. Elle réside avec sa famille dans l’un des yichouvim du Golan. A votre retour, devenu « expert en œnologie », vous saurez comment étonner les papilles gustatives de vos amis. Et le souvenir de l’étonnante beauté du Golan vous habitera longtemps.

Source : Hamodia (Copyrights)

www.israelvalley.com

Design par Kromogen